Connect with us

Ressources

Comment se procurer un terminal de paiement mobile ?

terminal de paiement mobile 1

Les TPE, l’innovation. Malgré une première apparition de la carte bancaire en 1967, dans notre pays, ce n’est qu’en 2001 que son utilisation prend de l’importance. Ainsi, elle vole la première place et surpasse les paiements par chèque. Depuis, tout ne cesse de se moderniser, et si nous pensions que le paiement bancaire était révolutionnaire, aujourd’hui, de nombreuses autres technologies naissent.

Elles s’installent, doucement mais sûrement, et obligent le terminal de paiement à évoluer, lui aussi. Présent dans de nombreux commerces, fixe ou portable, il est capable de contrôler la validité de la carte, de s’assurer qu’elle ne fait pas l’objet d’une opposition et, enfin, de contrôler le code. Tout cela pour autoriser une transaction, rien que ça !

Le « sans contact » fut certainement la dernière grande amélioration de la carte bancaire. A ce jour, certains commerçants proposent directement cette option qui s’avère être un véritable gain de temps. Cependant, depuis quelques temps, il existe plus simple encore.

Le paiement mobile permet, grâce à une application smartphone ou tablette, au terminal de s’assurer, en passant par la banque, que la transaction n’est pas frauduleuse et que les fonds demandés sont suffisants sur le compte sollicité.

Pour comprendre ces nouveaux TPE, voici quelques informations utiles !

Nouveaux systèmes de transaction, nouvelles adaptations

Puisque les techniques de paiement évoluent, il est essentiel, pour chaque commerçant, de s’y accommoder. Ainsi, le terminal de paiement mobile se répand, peu à peu, et ce, pour diverses raisons.

– D’abord, il accepte aussi bien les paiements par carte bancaire, que le sans contact et les transactions mobiles.

– Ensuite, le prix d’achat d’un TPE est peu onéreux. Les tarifs mensuels disparaissent, dans la plupart des cas, et seule une commission sur chaque transaction est demandée. De plus, aucun engagement n’est requis.

– Pour en obtenir un, une simple souscription sur internet est nécessaire, et, parfois, un contrat avec votre banque. Rapide et limpide.

– Sa petite taille et sa mobilité permettent une facile utilisation. Très rapide, il accepte en plus de nombreuses cartes bancaires.

– Enfin, ces TPE sont entièrement sécurisés en conséquence du cryptage des échanges effectués entre le terminal et la banque.

Les différents TPE

Avant de choisir votre TPE, il est essentiel de classer les caractéristiques et besoins de votre commerce. Si le terminal doit être mobile, ou s’il peut être fixe, s’il faut préférer une connexion Wi-Fi ou 4G, puis le taux de commission à accepter et le prix maximum à débourser. Pensez également à vérifier l’autonomie de la batterie, le type de carte bancaire accepté et enfin, si vous désirez la fonction « pourboire » et le paiement en plusieurs fois.

Izettle, société suédoise gérée par Paypal, propose une solution peu coûteuse et fiable adaptée aux petits sociétés. Le terminal peut être commandé sur internet et sa mise en place est assez rapide. Les tarifs sont transparents et les taux de commission sont établis à 1,75 %. Ces derniers restent les mêmes, quel que soit le paiement utilisé. Sans frais supplémentaires, l’argent encaissé est directement versé, en 1 à 2 jours ouvrés, sur le compte du commerçant. C’est avec une connexion Bluetooth que le terminal est relié à un appareil mobile, lui même connecté à Internet. Enfin, les reçus sont envoyés par SMS ou par mail et peuvent également être inscrits sur papier, grâce à un imprimante connectée.

La société britannique Sumup propose quasiment les mêmes services, autant tarifaires que professionnels. Comptez simplement 2 à 3 jours ouvrés pour les versements. Enfin, petit plus, avec la carte bancaire de cette société, les sommes directement encaissées sur le terminal peuvent être déboursées dès le lendemain.

Mypos est une entreprise européenne qui propose, également, de se procurer les TPE en ligne. Le taux de commission est de 1,75 % pour les cartes de particuliers, pour les cartes professionnelles, le taux s’élève à 2,5 %. Pour un virement par mois de l’argent accumulé vers le compte du commerçant, les frais s’élèvent à 3 euros. D’autres frais sont à envisager pour l’utilisation de la carte bancaire de cette entreprise. Enfin, les reçus ne s’effectuent que par mail et SMS. En savoir plus sur l’offre Mypos.

Pour finir, Smile and pay est une entreprise française fondée en 2014. Les frais s’élèvent à 1,75 % pour les cartes françaises, business et européennes. Pour les cartes non européennes, cependant, le taux est de 2,75 %. Si vous souscrivez à un abonnement, certains frais peuvent être amoindris. Concernant les tickets de caisse, ils sont disponibles uniquement par mail et SMS.

Parfois, des offres et réductions sont proposés par ces différentes sociétés. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à directement consulter leur site marchand.

Un nouveau dans votre modernité

Les TPE offrent donc plusieurs avantages autant pour les petits et grands commerçants, que pour les clients. Une sécurité assurée, une facilité d’accès, divers moyens de paiement etc.

Les TPE, la nouvelle petite solution sécurisée, rapide et accessible !

 

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Publicité

Contacter les startups

Top of the month