Connect with us

Ressources

L’avantage de l’impression 3D pour les startups

Publié

-

les startups

L’impression 3D est devenue un outil incontournable auprès des industries. Pourtant, elle est également privilégiée au sein de start-ups pour diverses raisons. En principe, l’entreprise adopte la technologie pour la fabrication de prototype. En effet, les possibilités financières des start-up sont souvent limitées. Ainsi, il n’est pas permis de se lancer dans un projet aveuglement au risque d’une perte financière.

La rapidité d’impression

L’un des premiers points positifs de l’impression 3d est sa rapidité. En fait, elle permet de produire un prototypage rapide en quelques heures. Il s’agit d’une prouesse que les outils traditionnels sont incapables d’effectuer. Auparavant, la création d’une pièce prenait des jours voire des semaines. De nos jours, le temps de traitement dépendra en grande partie de la taille de l’objet à concevoir. Les géométries du modèle peuvent également impacter sur la durée de conception. L’équipe R&D est donc apte à travailler sur différentes architectures pour veiller à l’ergonomie ou au design. La transformation d’une pièce peut d’autant être réalisable après des feed-back dans le cas où l’élément est envoyé auprès des testeurs.

La personnalisation

L’impression 3D est opérée avec un ordinateur. Plus précisément, les figures à imprimer sont œuvrées à partir de la machine. Lors de cette démarche, le professionnel va modifier ou concevoir la forme souhaitée selon les besoins du designer. Un logiciel CAO traduira les ordres de construction auprès de l’imprimante. Cette dernière sera alors en mesure de lancer l’opération même les formes complexes. La pièce est ensuite créée couche par couche grâce à un laser ou un dépôt de matières en fusion. Une dizaine de personnalisations peut alors intervenir jusqu’à ce que le produit soit adapté à la demande. La startup est donc sûre de préserver une grande partie du budget alloué au projet. La production en une seule étape est pareillement bénéfique puisqu’une entreprise avec un petit capital financier peut s’affranchir de plusieurs outils. En d’autres termes, elle parviendra à économiser.

Le coût

L’impression 3d fait intervenir trois coûts dans l’entreprise. D’une part, il est essentiel d’acheter une imprimante. Il subsiste différentes technologies dont le prix varie selon ses fonctionnalités. Exemple, FDM ou SLS. Pour information, les appareils professionnels réclament une puissance énergétique importante. Cependant, il est envisageable de compenser cette dépense accrue avec son énorme capacité de production. D’autre part, la machine nécessite des matières premières appelées fabrications additives. Leurs prix découlent du procédé choisi et de la machine. Les FDM peuvent utiliser des bobines de filaments. De son côté, les SLS ou selective laser sintering requièrent des matières dures sous forme de poudres. Il est concevable de citer le titane, l’acier ou le polystyrène. La SLA quant à elle nécessite des résines. Cet élément est cher puisque son prix plafonne à 120 € le litre. Enfin, la manipulation de l’instrument sera faite par une seule personne. Toutefois, elle doit être qualifiée. Cela se répercute sur les charges salariales ou le nombre d’employés dans la startup.

En conclusion, l’impression 3D propose différents avantages économiques pour les startups. Un autre atout de la technologie est l’accélération de la production. En revanche, la structure sera amenée à acquérir une imprimante ainsi que les matières premières adéquates.

 

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Contacter les startups

Top of the month